Osez vos ZE-MOtions

Question d’énergie

 

Emission de C02 et de particules

La raison la plus importante pour circuler avec un véhicule électrique est de diminuer les émissions de C02 et des particules. Les particules – suie, oxyde de soufre et oxyde d’azote – ont un énorme impact local sur l’environnement et la santé. Un tiers des particules en Belgique proviennent de la circulation.  En plus de causer des pluies acides, les particules diminuent l’espérance de vie. Chaque année, on dénombre 12.000 belges (source : IRCEL) mourant de problèmes de santé causés par les particules. Malgré des moteurs plus propres et les efforts des industries, avec sa petite surface et son réseau dense, la Belgique est classée parmi les pires d’Europe : nous émettons 3 fois plus d’oxyde d’azote que la moyenne européenne.  En avril 2011, la Commission Européenne a fait passer la Belgique devant la Cour européenne de justice pour avoir dépassé les limites à plusieurs reprises. (source : De Standaard).

Seize pourcents des émissions belges de C02 sont dues aux émissions directes de la circulation et du fret léger. Les voitures électriques n’émettent localement pas de C02. Comme les émissions doivent être considérées globalement – parce qu’il n’y a pas d’effets indésirables locaux – nous calculons les émanations de la production à l’utilisation.  Là où les véhicules diesel les plus propres rejettent du « well to wheel » 105 g/km de C02, les voitures électriques roulant avec l’électricité belge rejettent un maximum de 65 g/km (en se basant sur 400 g/kWh de C02).  Dans l’éventualité d’une conduite électrique, nous conseillons l’utilisation d’énergie 100% renouvelable produite localement ou non. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’on n’émet plus de C02.

Efficience énergétique des véhicules

En comparaison avec les voitures fonctionnant aux carburants conventionnels (y compris le biodiesel et le GNC), les véhicules électriques sont inégalés en termes d’efficience énergétique. Une partie de l’énergie d’un véhicule est convertie en déplacement et l’autre partie en chaleur (suite aux frottements des composants mécaniques et la chaleur résiduelle de l’électronique de puissance et d’accessoires). Une voiture électrique moderne utilise 67% de son énergie pour le déplacement. Une voiture diesel utilise seulement 20% de la valeur énergétique du carburant. Pourquoi est-ce important pour l’environnement et la société ? La façon dont les véhicules gèrent l’énergie détermine la quantité de ressources nécessaires : combien de pétrole, combien de gaz, combien de mètres carrés pour l’huile de colza ou pour les panneaux solaires. En d’autres mots, cela détermine notre besoin en énergie, en matières premières et en surface ; des indicateurs importants d’une société durable.

Pétrole vs. Électricité

L’électricité représente une source d’énergie plus durable et meilleure marché que le pétrole. L’indépendance pétrolière se situe en haut de la liste des priorités pour un nombre de gouvernements, d’entreprises et de particuliers. Les motifs sont souvent issus de la politique, du risque et des coûts. Contrairement au pétrole, l’électricité peut être produite n’importe où à partir d’énergie renouvelable. Cela représentera le facteur décisif de la percée de la voiture électrique.