Osez vos ZE-MOtions

Question de coûts

Durant les 10 dernières années, l’attention portée aux voitures écologiques (fonctionnant exclusivement à l’électricité) a fortement évolué. Ces voitures écologiques sont déjà produites à grande échelle dans certains pays comme Israël, le Danemark, le Portugal et la Californie, et peuvent être rechargée à partir d’une borne de rechargement.

De plus en plus de grands constructeurs automobiles possèdent une ligne de production spécifique aux voitures électriques et la technologie des batteries pour alimenter ces voitures se développe très rapidement. A la lumière de ces développements, il est intéressant de comparer l’ensemble des coûts que peut occasionner une voiture électrique par rapport à ceux d’une voiture traditionnelle.

Comparaison des coûts

Le coût d’une voiture peut être divisé en coûts d’amortissement, frais de carburant, coûts de maintenance et coûts fixes. Les coûts fixes comprennent la taxe de circulation, l’assurance et l’adhésion à l’Auto Assistance. Les coûts d’une voiture électrique et d’une voiture traditionnelle sont à comparer à travers un scénario établi en fonction de son utilisation. En supposant qu’elle roule chaque année 15.000 km, que le propriétaire vend sa voiture après 6 ans et d’une estimation du prix de l’essence, les coûts spécifiques par kilomètres peuvent être calculés.

Coût des carburants

Le coût  par kilomètre d’une voiture électrique est déterminé par le coût au kWh d’électricité utilisé ainsi que de l’efficacité de la voiture.

Les coûts moyens d’électricité pour les ménages wallons s’élèvent à environ 21 cents/kWh. L’efficacité d’une voiture électrique est d’environ 8km / kWh, ce qui équivaut à des coûts en électricité de 3 cents / km.

L’ensemble des coûts en carburant pour un véhicule traditionnel est calculé sur base de la consommation moyenne du véhicule et du coût du carburant. Un litre d’essence sans plomb en 2010 coûte € 1,50 le litre.

Une voiture classique consomme en moyenne 6,2 litre aux 100 kilomètres ce qui équivaut à des coûts en carburant de près de 9 cents par kilomètre. http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/energie/prix/moyen_8/

Coûts de l’entretien

Les coûts d’entretien d’une voiture électrique  dépendent de l’entretien nécessaire de la voiture. La voiture électrique contient peu de pièces sensibles à l’usure et il n’est pas nécessaire de changer l’huile. Avec une distance de 15.000 km par an, les coûts d’entretien sont estimés à 180€ ce qui revient à 1 cent par kilomètre.

Comparé à une voiture électrique, une voiture traditionnelle contient un grand nombre de pièces sensibles à l’entretien (le moteur, la transmission, les freins) et il faut remplacer l’huile et le liquide de frein périodiquement. Les coûts d’entretien annuels d’une voiture classique sont de 440€ ce qui revient à 3 cent par kilomètre.

Coûts fixes

Les coûts fixes d’une voiture comprennent la taxe de circulation, l’assurance, le nettoyage ainsi que l’auto-assistance. Actuellement, les coûts fixes d’une voiture électrique sont plus faibles que ceux d’une voiture classique car aucune taxe ne doit être payée. Les coûts fixes pour une voiture électrique s’élève en moyenne à 90€ par mois ce qui revient à 7 centimes par kilomètre. Les propriétaires d’une voiture à combustion doivent quant à eux payer 40€ /mois en plus pour la taxe de circulation ce qui revient à près de 10 cents le kilomètre.

Coûts totaux

Dans ce scénario, la voiture électrique permet d’économises 5.5 cent par kilomètre par rapport à une voiture traditionnelle similaire.

Voiture électrique Voiture traditionnelle
Coûts d’amortissement (ct/km) 17.3 11.5
Coûts de carburant (ct/km) 2.9 8.9
Coûts d’entretien (ct/km) 1.2 3.0
Coûts fixes (ct/km) 7.2 10.5
Coûts totaux (ct/km) 28.7 33.8

Rouler à l’électricité = investir

Le prix d’achat d’une voiture électrique est certes très élevé lorsque vous la comparez avec d’autres voitures. Il faut savoir que ce prix élevé à l’achat est engendré par des coûts de production pour l’entreprise assez élevés. Bien évidemment, lorsque vous investissez dans une voiture électrique, vous récupérez de l’argent au niveau des coûts en carburant. Il faut donc voir l’achat d’une voiture électrique comme un investissement et non pas un achat coûteux.

Vous pouvez comparer cet exemple à celui des panneaux solaires. C’est-à-dire que vous pouvez récupérer de l’argent grâce au mesures gouvernementales, tant au niveau des particuliers qu’au niveau des entreprises.

En ce qui concerne les mesures gouvernementales, elles sont valables tant pour les particuliers que pour les entreprises et comprennent une taxe de circulation moins élevée ainsi qu’une taxe de mise en circulation inférieure elle aussi !

Les entreprises peuvent quant à elles déduire fiscalement la plupart des voitures électriques à 120%  (par opposition aux véhicules à faible émission de CO2 qui peuvent être déduits à 90%).

A côté de cela, il ne faut pas oublier les subsides régionaux, provinciaux et communaux supplémentaires.

Les particuliers peuvent quant à eux déduire fiscalement le tiers du prix d’achat de leur voiture électrique (plafonné à 9.190€). En Wallonie, les particuliers ont même droit à une prime écologique de 4.500€ sur leur facture.

L’utilisation d’une voiture électrique est de 3 (particulier) à 10 (grandes entreprises) fois plus économique par rapport à l’utilisation d’une voiture traditionnelle. Cela est principalement dû au fait que l’électricité est moins chère que le carburant et que la voiture électrique est plus efficiente que ses homologues. Les possibilités d’achats : le prix d’achat élevé est dû à la batterie. Par conséquent, certains constructeurs ont retirés le coût de la batterie du prix d’achat, payant ensuite après l’achat un montant mensuel fixe pour l’utilisation de la batterie. De cette manière, le prix d’achat redescend au prix d’une voiture traditionnelle et cela permet de rentabiliser votre investissement après un an seulement !

Préjugés et doutes

Les voitures électriques sont plus chères que les voitures plus traditionnelles. Elles peuvent même l’être de plus de 10.000€  pour une voiture du même segment. Comment cela se fait-il ?

La première cause est la batterie au lithium et ce tant à cause des matières premières utilisées que des coûts de production qu’elle engendre. Il ne faut pas oublier non plus qu’il y a une demande mondiale supérieure à l’offre ce qui engendre des prix plus élevés. Cependant, pour diminuer le prix de lancement des batteries Renault et d’autre constructeurs utilisent un modèle de crédit sur les batteries : vous avez la possibilité de payer un montant mensuel au lieu de payer en une fois.

L’avancée technologique constitue la deuxième cause des prix élevés. En effet, les frais de recherches et développements des nouvelles motorisations doivent être rentabilisés pour les entreprises. En outre, la production de voitures électriques n’est pas encore aussi efficiente que celle de voitures classiques. Un certain nombre de constructeurs essaye de réduire l’impact de cette production en incorporant la production de voitures électriques sur la même ligne de production que les voitures classiques.

En outre, les promotions et rabais en tout genre sur les voitures électriques sont largement inférieurs par rapport à celles sur les voitures traditionnelles. Ainsi, de nombreux constructeurs croient tellement en l’avenir de la voiture électrique qu’ils se consacrent déjà à la conception de leur propre série de voiture électrique.

En conclusion, les marges sur les voitures électriques sont encore trop faibles et les coûts de production encore très élevés.

Evolution de la valeur résiduelle

A l’heure actuelle, les prix de     des voitures électriques sont encore relativement élevés. Ceci est principalement dû à la combinaison de deux facteurs : un prix d’achat élevé et une faible valeur résiduelle. Cette dernière est relativement inférieur par rapport à celle des voitures à combustion car :

  • Les nouvelles technologies utilisées : les voitures électriques utilisent une toute nouvelle technologie ce qui amène la question des risques qui sont encore inconnus et ce, en raison de la batterie notamment. Malgré les garanties que les fabricants de batteries et les constructeurs assurent, la valeur résiduelle auprès des sociétés de leasing reste encore assez faible.
  • L’innovation technologique : cela concerne les mêmes raisons qui font qu’un ordinateur vieillit rapidement : les sociétés de leasing estiment que la technologie (batteries) évolue si vite que les voitures électriques construites actuellement seront technologiquement inférieures à celles qui seront construites dans 5 ans. Un phénomène que nous pouvons aussi constater vis-à-vis des moteurs classiques.

Résultat : vous réussissez votre investissement

Comme vous le savez, le prix d’achat d’une voiture électrique est élevé. Mais ça ne doit pas vous empêcher de rouler à l’électrique car en achetant une voiture électrique, vous pouvez être sûr de réussir votre investissement par rapport à celui d’une voiture classique.  Un certain nombre de constructeurs offre des possibilités de louer les batteries au lieu de les acheter. Le prix des voitures est alors similaire à celui de leurs homologues à combustion et vous n’avez pas à vous préoccuper de la durée de vie de la batterie.