Osez vos ZE-MOtions

Et à l’étranger ?

 

Mobilité électrique sans frontières : huit partenaires de sept pays posent la base pour une méthode de facturation uniforme européenne

En avril 2012, la base pour une mobilité électrique sans frontière a été posée  avec la signature du « Traité de Vaals ». Les fournisseurs de services dans l’électromobilité, e- laad.nl (Pays-Bas), ladenetz.de (Allemagne), Blue Corner et becharged (Belgique), Estonteco (Luxembourg et Belgique), Vlotte (Autriche), ESBeCars (Irlande) et Inteli/mobi.e (Portugal) s’engagent à accorder à leurs clients un accès illimité à toutes les stations de recharge de tous les partenaires.

C’est ainsi que tous les clients d’Estonteco peuvent, dès avril 2012, charger leur véhicule électrique jour et nuit avec leur carte e-mobility d’Estonteco sans devoir s’enregistrer comme client chez un autre fournisseur d’infrastructure. En revanche, Estonteco garantit à tous les clients de ses partenaires étrangers l’accès libre aux stations de recharge d’Estonteco.

Grâce à une procédure sécurisée, aucune donnée confidentielle des clients ne sera transmise entre fournisseurs : tous les frais pour le chargement et le transfert des données seront traités entre fournisseurs, solution comparable au roaming pour l’utilisation des téléphones portables.

Le client garde une seule personne de contact, qui élimine tous les obstacles selon les pays, c’est-à-dire tout comme vous pouvez utiliser votre téléphone portable d’une manière inconsidérée dans un autre pays, vous pouvez charger votre véhicule électrique dès maintenant partout. A cause de l’analogie susmentionnée, le Traité de Vaals est aussi considéré comme la base pour l’e-roaming.

En absence des standards nationaux et internationaux, Estonteco et Electris ont présenté ce concept déjà en septembre 2011 aux décideurs luxembourgeois. A long terme des standards internationaux vont probablement remplacer les accords bilatéraux entre  différents fournisseurs d’infrastructure. Une proposition de solution, sur laquelle certains partenaires travaillent actuellement, a également été présentée, qui pourrait dans l’avenir inspirer un centre de transactions financières pour l’électromobilité. Il est envisageable qu’un tel système permette, par exemple, la réservation d’une station de recharge grâce à un véhicule intelligent à n’importe quel endroit.

L’accord signé aujourd’hui souligne, que notre principe des Open Charge Points est le seul chemin raisonnable pour promouvoir une mobilité électrique, surtout dans les pays avec un haut degré de véhicules étrangers.

Il est à espérer que d’autres fournisseurs de stations de recharge rejoindront l’initiative.  Pour en savoir plus, http://www.e-clearing.net.